Assemblée générale ordinaire

RédactionNews

Une cinquantaine de personnes ont participé mardi dernier à la 1ère assemblée générale ordinaire de l’Association « agir pour la dignité », la majeure partie des participants ayant eux-­‐mêmes été victimes de mesures de coercition (placements forcés, stérilisations contraintes ou encore adoptions forcées).

Les membres présents à l’assemblée ont ainsi pris acte de la partie statutaire, laquelle comprenait notamment le budget de l’année en cours, et ont confirmé notamment le comité dans ses fonctions, ainsi que les réviseurs.